Création et utilisation d’une base de données relationnelle, attributaire et spatiale avec les logiciels QGIS et SQLite/Spatialite

Les outils et les données SIG se sont démocratisés en archéologie depuis une dizaine d’années, via l’utilisation de logiciels gratuits tels que QGIS par exemple. Les données issues de la recherche ou des opérations de terrain, spatialisées ou non, peuvent être structurées en bases de données à composante spatiale et intégrées dans les logiciels SIG.… Poursuivre la lecture Création et utilisation d’une base de données relationnelle, attributaire et spatiale avec les logiciels QGIS et SQLite/Spatialite