SIG et archéologie : utilisation d’ArcGis (ArcView) pour le traitement des données archéologiques spatialisées

OBJECTIF

– acquérir les concepts théoriques nécessaires à l’utilisation du logiciel ArcGis dans sa version ArcView ;
– apprendre à pratiquer le logiciel à partir de la manipulation de jeux de données archéologiques.

PUBLIC

Ce stage s’adresse à tous les archéologues intervenant dans la chaîne opératoire de traitement des données archéologiques spatialisées de leur acquisition à leur publication. Les jeux de données utilisés comme exemple pendant le stage concernent aussi bien l’échelle de la fouille que celle de la comparaison de sites.

PROGRAMME

1er jour Introduction : utilisation des SIG en archéologie – Présentation des fonctionnalités des outils SIG – Apport des SIG au traitement des données archéologiques – Place de l’outil SIG dans les modes opératoires de traitement des données archéologiques Découverte d’ArcView – Architecture et interface du logiciel ArcGIS (ArcCatalogue, ArcMap, ArcToolbox) – Format et gestion des données. Vecteur / raster, types de fichiers – Appropriation de l’interface (visualisations, navigation, accès à l’information) Acquisition de données vectorielles – Outils de vectorisation – Intégration des données spatiales – Projections et systèmes de coordonnées – Ajustement spatial

2ème jour Intégration de données au format raster – Redressement de photos obliques – Géoréférencement Manipulation et interrogation des données sémantiques – Lien avec des bases de données extérieures – Requêtes et sélections attributaires – Jointures et relations

3ème jour Manipulation et interrogation des données spatiales – Requêtes et sélections spatiales – Requêtes mixtes – Outils de géotraitement présentation des données – Cartographie thématique – Diagrammes et états – Modèles de mise en page