« L’interprétation archéologique des données LIDAR »

La technologie LiDAR, qui permet la constitution de modèles numériques de terrain à haute
résolution et à grande échelle, est disponible en Europe depuis une demi-douzaine d’années.
L’archéologie s’est immédiatement révélée comme un champ d’application particulièrement
pertinent et le nombre de campagnes de mesures spécialement dédiées à des applications
archéologiques ne cesse de croître. Pourtant, la préparation d’une campagne de mesures et
l’exploitation des données LiDAR n’est pas sans poser de nombreuses difficultés.
L’objectif de ces journées en plusieurs volets est de fournir un cadre de discussion pour les
professionnels, les chercheurs et les étudiants qui ont déjà une expérience ou qui sont investis
dans un projet en démarrage faisant appel à la technologie Lidar. Les échanges auront pour but
principal de montrer les potentialités de la technologie pour les problématiques archéologiques,
de discuter des possibilités de coordination, de transfert de méthodes et d’esquisser des
perspectives de recherche au niveau européen contribuant au projet ArchaeoLandscapes (UE,
FPP7).

Les journées seront organisées en deux temps :
– deux demi-journées particulièrement destinées aux archéologues qui ne sont pas
spécialistes du sujet mais qui sont intéressés par les applications archéologiques du
procédé ;
– deux demi-journées de travail en atelier pour les archéologues déjà familiers de la
technique.

Pour demander le formulaire d’inscription : recherche@bibracte.fr