Logo ISA

Partenaires

Logo CNRS
Logo Réseau des MSH





Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Archéomatique > Création et utilisation d’une base de données relationnelle, attributaire et spatiale avec les logiciels QGIS et SQLite/Spatialite (2ème session)

2-3 décembre 2019

Création et utilisation d’une base de données relationnelle, attributaire et spatiale avec les logiciels QGIS et SQLite/Spatialite (2ème session)

Julien Courtois (Pôle d’Archéologie de la ville d’Orléans, Lat) - Thomas Guillemard (Inrap) - Sylvain Badey (Inrap, Lat)

Les outils et les données SIG se sont démocratisés en archéologie depuis une dizaine d’années, notamment via l’utilisation de logiciels libres tels que QGIS. Les données issues de la recherche ou des opérations de terrain, spatialisées ou non, peuvent être structurées en bases de données à composante spatiale et intégrées dans les logiciels SIG.

Cet atelier permettra d’explorer la construction et l’utilisation d’une base de données relationnelle, attributaire et spatiale en utilisant le système de base de données libre SQLite/SpatiaLite et le logiciel QGIS. La création de la base, l’import des données, l’implémentation dans QGIS et la réalisation de requêtes seront détaillés durant ces deux journées d’atelier.

Logiciels utilisés :

Le lieu : MSH Val de Loire

La salle est équipée de postes informatiques avec les logiciels nécessaires pré-installés.

Horaires :

Lundi 2 décembre 2019

  • 09h00 : Accueil
  • 09h30-12h30 : Présentation du SGBD SQLite/Spatialite (avantages, inconvénients, comparaison avec PostgreSQL/PostGIS). Interaction avec le logiciel QGIS.
  • 14h00-17h00 : Manipulation d’un jeu de données fourni : nettoyage, préparation, structuration/relations, interface/formulaires via l’outil de glisser-déposer, interrogation/requête.

Mardi 3 décembre 2019

  • 09h00-12h00 : Atelier collaboratif à partir des données des participants (ou un jeu de données fourni) : définition de problématiques, préparation et structuration des données.
  • 13h30-16h30 : Suite de l’atelier et restitutions : développement d’une interface, ergonomie ; interrogations et requêtes SQL.

Pré-requis :

  • Avoir déjà manipulé un logiciel de SIG.
  • Avoir des notions de structuration de base de données.
  • Chaque participant doit apporter un jeu de données (archéologie, géoarchéologie, mobilier, documentaire,...) dont tout ou partie est spatialisée.

Inscription : Inscriptions closes

  • Inscription obligatoire avant le 15 septembre 2019
  • Places limitées : priorité sera donné aux personnes de la liste d’attente de la 1ère session.
PDF - 299.5 ko