Logo ISA

Partenaires

Logo CNRS
Logo Réseau des MSH





Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Réalisations collectives > Méthodologie et instrumentation > Conception d’un instrument de la recherche basée sur le modèle OH_FET

Conception d’un instrument de la recherche basée sur le modèle OH_FET

Pour l’étude de la fabrique urbaine dans sa compréhension des rapports qui existent entre les sociétés et les transformations de l’espace urbain dans le temps long, X.Rodier, L.Saligny, H.Galinié et B.Lefebvre ont proposé le modèle OH_FET (Objet Historique ; Fonction, Espace, Temps) fondé sur la déconstruction de l’Objet Historique (OH) selon ses trois dimensions. L’usage de ce modèle et les analyses qu’il rend possible permet d’appréhender les transformations et les dynamiques, malgré la disparité et l’hétérogénéité des sources. Il s’agit de comprendre le comportement des rythmes urbains dans leur variabilité scalaire, de l’échelle de la parcelle à celle de la ville, pour lesquelles il existe des rythmes propres. La mise en évidence ces rythmes, à chacune de ces échelles, est l’un de nos objectifs pour comparer, expliquer les ressemblances et les dissemblances de la chronologie de chaque ville.

Depuis 2 ans, des projets successifs ont été obtenus pour concevoir et développer un outil basé sur ce modèle : 2011-2012 B.lefebvre à Toulouse dans le cadre d’un Pe/Ps , 2012-2013 : L.Saligny, à la MSH Dijon, Finacements Féder et Région.

L’outil en cours de développement se composera de modules : l’un permettra d’intégrer et de gérer les données archéologiques selon les 3 dimensions décrites dans OH_FET afin de produire les objets historiques ; un second module automatisera les analyses temporelles, notamment celles proposées par Bastien Lefebreve dans le cadre de sa thèse.

Le groupe de suivi du projet est composé de Laure Saligny et Ludovic Granjon (MSH Dijon) Bastien Lefebvre (univ. Toulouse 2), Xavier Rodier (CNRS, Tours), Thomas Devogele (univ. Blois), Julien Perret (IGN, Paris), Hélène Mathian (CNRS Paris), Bruno Dessachy (Ministère de la Culture) et Thomas Huet (MSH Dijon).

Publications sur le modèle :