Logo ISA

Partenaires

Logo CNRS
Logo Réseau des MSH





Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Actualités > Spatial Analysis Applied to Archaeological Sites from Protohistory to the Roman Period

2-3 Décembre 2010

Atelier

Spatial Analysis Applied to Archaeological Sites from Protohistory to the Roman Period

L’analyse spatiale appliquée aux sites archéologiques de la protohistoire à l’époque romaine

Dates : 2 & 3 décembre 2010

Location / Lieu : Het Pand, Ghent (Belgium) / Het Pand, Gand (Belgique)

Concept / Concept : Spatial location is an intrinsic dimension of the archaeological data : every artefact, every structure and every site is located somewhere … From the isolated object to the region, the spatial component appears in all scales of analysis. Spatial analysis of artefacts or structures, whether intra- or inter-site, examines the specific arrangement of archaeological remains as well as their organization and their relations ; in this way, it contributes to the description and to the interpretation of sites and their context.
Spatial analysis, at the crossroads of various disciplines, already has a long history, with some key moments such as the emergence of the New Archaeology in the 1960s. During the last two decades, spatial analysis experienced a revival thanks to the introduction of geographical information systems (GIS).

La localisation spatiale est une dimension intrinsèque aux données archéologiques : chaque tesson, chaque structure et chaque site sont localisés quelque part dans un espace… De l’objet isolé à la région, la composante spatiale figure à toutes les échelles d’analyse. Qu’elle soit intra- ou inter-site, l’analyse spatiale du mobilier ou des structures a donc pour objet la disposition particulière des vestiges ainsi que leur organisation et leurs relations ; elle contribue ainsi à la description et à l’interprétation des vestiges et de leur contexte.
L’analyse spatiale, inscrite à la croisée de différentes disciplines, a déjà une longue histoire, avec quelques moments forts, comme ceux qui ont marqué l’émergence de la New Archaeology dans les années 1960. Au cours des deux dernières décennies, l’analyse spatiale a connu un renouveau grâce à l’introduction des systèmes d’information géographique (SIG).

This workshop will focus on the methodological aspects of intra- and intersite spatial archaeology and archaeological applications on Protohistory and the Roman period in Europe.

Cette table ronde mettra l’accent sur les aspects méthodologiques de l’archéologie spatiale inter- et intra-site, ainsi que sur des applications concrètes de la Protohistoire à l’époque romaine en Europe.

About fifteen communications will be planned (each 30 min.) with at least twice a day a session for discussion.

Une quinzaine de communications seraient prévues (chacune 30 min.) avec au moins deux fois par jour une plage de discussion.

The selected applications (oral communication or poster) will be published at the end of 2011.

Les propositions sélectionnées (communication orale ou poster) seront publiées fin 2011.

Keywords / Mots-clés : spatial analysis, intersite, intrasite, structures, artefacts, relations, Protohistory, Bronze Age, Iron Age, Roman Period, Europe, GIS / analyse spatiale, inter-sites, intra-site, structures, mobilier, relations, Protohistoire, âge du bronze, âge du fer, époque romaine, Europe, SIG

Languages / Langues : French and English / français et anglais

If you wish to participate to this workshop, may we ask you to confirm it by sending a title and short abstract (max. 10 l.) of your proposal (poster or lecture) before the 6th of September 2010. Finally, please do not hesitate to advertise the information on the workshop.

Si vous souhaitez participer à cette table ronde, veuillez envoyer un titre et un résumé (max. 10 lignes) de votre proposition (poster ou communication orale) avant le 6 septembre 2010.

Programme : http://www.spatialarchaeology.ugent.be/