aller au contenu
Restitution d'un espace géographique ancien : la province du Ja'alan à l'Âge du Bronze (Sultanat d'Oman)
FermerAperçu de cet ouvrage

Restitution d'un espace géographique ancien : la province du Ja'alan à l'Âge du Bronze (Sultanat d'Oman)

Auteur : Jessica Giraud; Serge Cleuziou; Université Panthéon-Sorbonne (Paris).
Éditeur : [S.l.] : [s.n.], 2007.
Dissertation : Thèse de doctorat : Archéologie : Paris 1 : 2007.
Édition/format :   Thèse/dissertation : Thèse/mémoire : FrançaisVoir toutes les éditions et les formats
Résumé :
À l'Âge du bronze (Hafit) des milliers de tombes collectives apparaissent sur les points hauts du paysage formant un paysage funéraire remarquable. À la période suivante, Umm an-Nar (2700-2000), le paysage funéraire change. Les tombes plus grandes et plus complexes sont construites dans la plaine. Cet espace symbolique reflète la société qui l'a produit, c'est un objet social et culturel qu'il faut étudier  Lire la suite...
Évaluation :

(pas encore évalué) 0 avec des critiques - Soyez le premier.

 

Toggle expanding/contracting information section Trouver un exemplaire dans la bibliothèque

Récupération en cours... Recherche de bibliothèques qui possèdent cet ouvrage...

Toggle expanding/contracting information section Détails

Format – détails additionnels : Restitution d'un espace géographique ancien [Microforme] : la province de Ja'alan à l'âge du Bronze (sultanat d'Oman) / par Jessica Giraud
Lille : Atelier national de Reproduction des Thèses, 2008
2 microfiches. (Lille-Thèses)
(ABES)136380905
Type d’ouvrage : Thèse/mémoire
Format : Livre
Tous les auteurs / collaborateurs : Jessica Giraud; Serge Cleuziou; Université Panthéon-Sorbonne (Paris).
Numéro OCLC : 494527524
Description : 3 vol. (750 f.) : ill. en coul. et en noir. ; 30 cm.
Responsabilité : Jessica Giraud ; sous la direction de Serge Cleuziou.

Résumé :

À l'Âge du bronze (Hafit) des milliers de tombes collectives apparaissent sur les points hauts du paysage formant un paysage funéraire remarquable. À la période suivante, Umm an-Nar (2700-2000), le paysage funéraire change. Les tombes plus grandes et plus complexes sont construites dans la plaine. Cet espace symbolique reflète la société qui l'a produit, c'est un objet social et culturel qu'il faut étudier comme tel. Un protocole de recherche a été mis en place. Il se base sur une étude régressive du paysage, où l'archéologie, l'éthnologie, la géographie et les études palé-environnementales ont une grande place. L'analyse spatiale et l'archéologie nous a permis de mettre en évidence un processus d'appropriation de l'espace à la période Hafit, par la mise en scène des tombes autour de l'habitat et des zones agricoles. La période Umm an-Nar n'étant que l'intensification de cette appropriation par la mise en scène des morts directement dans la zone d'habitat et d'agriculture.

Toggle expanding/contracting information section Critiques

Critiques d’utilisateurs
Soyez le premier.
Récupération des critiques de GoodReads...

Toggle expanding/contracting information section Tags

Soyez le premier.
Confirmez cette demande

Vous avez peut-être déjà demandé cet ouvrage. Veuillez sélectionner OK si vous voulez poursuivre avec cette demande quand même.

Toggle expanding/contracting information section Données liées


<http://www.worldcat.org/oclc/494527524>
library:hasCarrierlibrary:Volume
library:holdingsCount"1"
library:oclcnum"494527524"
library:placeOfPublication
rdf:typeschema:Book/Thesis
rdf:typelibrary:Thesis
schema:about
rdf:typeskos:Concept
schema:name"Tombes--Oman--Thèses et écrits académiques."
schema:about
schema:about
rdf:typeskos:Concept
schema:name"Âge du bronze--Oman--Thèses et écrits académiques."
schema:about
rdf:typeskos:Concept
schema:name"Paléoenvironnement--Oman--Thèses et écrits académiques."
schema:author
schema:contributor
schema:contributor
schema:datePublished"2007."
schema:description"À l'Âge du bronze (Hafit) des milliers de tombes collectives apparaissent sur les points hauts du paysage formant un paysage funéraire remarquable. À la période suivante, Umm an-Nar (2700-2000), le paysage funéraire change. Les tombes plus grandes et plus complexes sont construites dans la plaine. Cet espace symbolique reflète la société qui l'a produit, c'est un objet social et culturel qu'il faut étudier comme tel. Un protocole de recherche a été mis en place. Il se base sur une étude régressive du paysage, où l'archéologie, l'éthnologie, la géographie et les études palé-environnementales ont une grande place. L'analyse spatiale et l'archéologie nous a permis de mettre en évidence un processus d'appropriation de l'espace à la période Hafit, par la mise en scène des tombes autour de l'habitat et des zones agricoles. La période Umm an-Nar n'étant que l'intensification de cette appropriation par la mise en scène des morts directement dans la zone d'habitat et d'agriculture."
schema:name"Restitution d'un espace géographique ancien"
schema:publisher
Fermer la fenêtre

Veuillez vous identifier dans WorldCat 

Vous n’avez pas de compte? Vous pouvez facilement créer un compte gratuit.